Nous recevons, dans ce podcast, une femme d’exception et ce, en raison de son engagement pour les sciences, pour la nature de son pays, le Bénin, mais surtout en raison de ses accomplissements pour la préservation du lien de ses compatriotes avec la nature.

Pr. Christine Ouinsavi, ingénieure agronome de formation, enseignante-chercheure, directrice du laboratoire de la faculté d’Agronomie de l’Université de Parakou et ancienne ministre du Bénin, nous fait découvrir une toute autre perspective sur la façon dont la science et les chercheurs peuvent contribuer activement à préserver le lien des communautés avec la nature. Vous l’entendrez partager avec engouement l’approche pragmatique et inclusive de son laboratoire, développée dans le but de trouver un équilibre harmonieux entre la préservation de la luxuriante végétation béninoise et le respect les modes d’utilisation de cette végétation par les communautés, qu’ils soient traditionnels ou modernes.

Un exemple de résilience, de tolérance, bien inspirant pour nos modèles occidentaux.

Invitée : Pr. Christine Ouinsavi, ingénieure agronome directrice du laboratoire de la faculté d'Agronomie de l'Université de Parakou et ancienne ministre du Bénin

Qui est Christine Ouinsavi ?

Christine Ouinsavi est Professeure Titulaire de Sylviculture et de Biologie Forestière, au Laboratoire d’Études et de Recherches Forestières (LERF) de l’Université de Parakou et au Centre Africain et Malgache de l’Enseignant Supérieur (CAMES). Elle est également Enseignant-Chercheur à la Faculté d’Agronomie dans cette même université.

Christine a été la lauréate des bourses internationales UNESCO-L’ORÉAL 2007 pour les femmes de science et politicienne au Bénin en qualité de ministre en charge de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation et des Langues nationales.

Wikipédia Christine Ouinsavi

Quelques liens pour poursuivre la connexion :

Laboratoire d’Études et de Recherches Forestières,Université de Parakou

Centre africain et malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES)

Les publications scientifiques de Christine Ouinsavi (Research gate)

Centre d’Études de la Forêt (CEF Laval)

Laboratoire de Recherches Forestières de l’Université de Lomé (Togo) 

Department of Forest Resource Management, University of Ibadan (Nigeria)

Forestry Research Institute of Ghana

Université de Diffa, Niger

Université de Ouagadougou, Burkina Faso

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFR_FR