Nous vivons un moment de transition très perceptible avec des interrogations très fortes sur l’avenir et le constat de notre déconnexion du vivant dans notre environnement urbain immédiat.

Notre invité, Jean-Paul Boudreau, y voit une transition entre deux mondes : le monde post-moderne et celui dans lequel nous entrons, l’anthropocène. Les changements climatiques poussent à une prise de conscience de notre nécessaire besoin d’évoluer en relation avec notre milieu de vie et commencent déjà à faire réfléchir quelques solides architectes, désireux de trouver des solutions aux défis qui nous attendent.

Pourquoi est-il urgent de revoir la façon de bâtir nos habitations ? Qu’est-ce que l’architecture de l’anthropocène ? En quoi répond-elle aux défis de demain ? À quoi ressembleront nos infrastructures ?

Jean-Paul Boudreau nous offre tout un périple philosophique et concret pour nous permettre de mieux saisir les enjeux de l’architecture de demain.

Invité : Jean-Paul Boudreau, architecte practicien.

Qui est Jean-Paul Boudreau ?

Jean-Paul Boudreau est architecte practicien depuis plus de 25 ans. Il a son propre cabinet, est professeur à l’École d’architecture de l’Université de Montréal et membre de la Chaire de recherche Fayolle -Magil. Il a récemment fondé le workshop Architecture + Nature, dans le but de répandre grâce à l’éducation, la recherche et la pratique une nouvelle façon de concevoir les projets architecturaux. Il souhaite réintégrer au cœur de la conception de lieux de vie les relations humaines et la connexion avec la nature.

 

Quelques références listées par Jean-Paul pour poursuivre la connexion :

– Les travaux de l’architecte Yann Nussaume et du géographe, orientaliste et philosophe français Augustin Berque sur l’architecture et le milieu, et particulièrement le livre de Tadao Ando et la question du milieu,  » Réflexion sur l’architecture et le paysage « 

-Les travaux de l’économiste français Serge Latouche et du sociologue de l’économie Yves-Marie Abraham sur l’a-croissance (ou décroissance) et particulièrement le livre « Guérir du mal de l’infini  » par Yves-Marie Abraham

-Les travaux de l’enseignant-chercheur Batiste Morizot, qui portent essentiellement sur les relations entre l’humain et le reste du vivant.

et particulièrement le livre;  » Manière d’être vivant  » de Batiste Morizot avec la postface d’Alain Damasio.

À voir aussi :

– Les conférences (disponibles sur YouTube) de l’ingénieur Jean-Marc Jancovici, qui est connu et engagé pour son travail de sensibilisation et de vulgarisation sur les thèmes de l’énergie et du climat et notamment sur le sujet du réchauffement climatique dont il fait le diagnostic.

– Les travaux de la journaliste et réalisatrice Pascale d’Erm sur les questions de nature et d’environnement dont le documentaire et le livre « NATURA, pourquoi la nature nous soigne »

Tags:

No responses yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_CAEN