[:fr]L’effet de la nature sur l’activité des cellules “Natural Killer”[:]
[:fr]Une immersion en forêt conduit à renforcer les défenses immunitaires aussi bien chez les hommes que chez les femmes (mesure de l’activité des cellules  NK – les « Natural Killer”). Non seulement les effets bénéfiques de l’immersion en forêt s’observent dès le premier jour mais il y a persistance des effets immunitaires  après 30 jours alors même que l’immersion n’a duré que trois jours et deux nuits. Il est à noter que c’est bien l’immersion en forêt qui a eu  cet impact et non l’activité physique liée à une telle immersion. De plus, un environnement naturel attrayant augmente la motivation pour faire de l’exercice.

Références :
(Li Q., KOBAYASHI M., INAGAKI H., HIRATA Y., HIRATA K., LI Y.J., SHIMIZU T,  SUZUKI H., WAKAYAMA Y., KATSUMATA M., KAWADA T., OHIRA T., MASTSUI N., et KAGAWA T., (2010),” A day trip to a forest park increases human natural killer activity and the expression of anti-cancer proteins in male subjects”,  Journal of Biological Regulators and Homeostatic Agents, 24, 157-165. Voir également Tsao T-M, Tsai M-J, Wang Y-N, Lin H-L, Wu C-F, et al. (2014) The Health Effects of a Forest Environment on Subclinical Cardiovascular Disease and Heath-Related Quality of Life. PLoS ONE 9(7): e103231. doi:10.1371/journal.pone.0103231)[:]